Gardez une bonne relation bailleur-locataire

Relation bailleur locataire

Les charges récupérables et non récupérables par le bailleur

Le bailleur doit garantir le bon fonctionnement de l’immeuble, C’est à dire prendre en charge l’entretien, le gardiennage, le ménage, la maintenance des équipements collectifs…
Il doit veiller au bon entretien du logement.
Pour pouvoir faciliter les dépenses, La bailleur a la possibilité de demander à votre locataire une provision sur charges en complément du loyer appelé. Il devra les régulariser une fois par an , soit en demandant un complément au locataire.
Il faudra par la suite qu’il lui spécifie la nature et le montant des dépenses en réellement engagées avec des justificatifs à l’appui

Remarques: Si le bailleur oublie de régulariser les charges et de prendre compte un dépense. Il  dispose d’un délai légal de 5 ans pour réclamer l’arriéré de charges à votre locataire.

Si le locataire souhaite faire des travaux en modifiant la structure et l’agencement initial de votre bien, il doit impérativement obtenir l’aval du propriétaire avant d’entamer. Sinon le propriétaire peut réclamer réparation.

Les charges récupérables:

Ce sont les charges associées à l’entretien et à l’usage du logement et des parties communes sont divisées en 2 catégories:
-Récupérables (charges locatives): Les dépenses d’entretien courant et les menues réparations du bien, des équipements collectifs ou de l’immeuble, les taxes d’enlèvement des ordures ménagères, les dépenses de produits consommables, comme l’eau, l’électricité ou le gaz.

-Semi récupérable: Les frais d’entretien de l’immeuble (prestations de services, frais de personnel de propreté, des entretiens des espaces verts) et de gardiennage.
Le locataire peut a tout moment vous demander le détail des charges locatives pour contrôle.

Les charges non récupérables:

Les frais de gestion et l’administration de l’immeuble comme ceux de prévention ou de sécurité des installations, les travaux de conversation ou de maintien en bon état de l’immeuble et une partie des frais de gardiennage sont exclusivement à la charge du propriétaire.
Le syndic est en mesure de donner le détail des dépenses engagées au cours de l’année et le planning prévisionnel des appels de fonds pour les travaux de grande ampleur.

Le devoir d’information du bailleur:
Le bailleur doit remettre une copie du dossier de diagnostic technique de votre bien. Le dossier comprend la performance énergétique du logement, l’état des risques naturels et technologies et le constat de risque d’exposition au plomb. Audit d’amiante. réalisé par des professionnels.
Il faudra aussi fournir aux occupants un extrait du règlement de copropriété précisant l’usage des parties communes et privatives de l’immeuble et la répartition des charges afférente au lot.

Rappel: la surface (loi Carrez) minimale d’un logement est de 9m² pour répondre aux critère de décence (loi Solidarité et renouvellement urbains du 13 décembre 2000)

 

Source: Nexity domaines

About the Author

cotepratique
Des phases difficiles peuvent se présenter à tout moment. La recherche d'informations , des astuces, des solutions adaptées sont les moyens de traverser ces turbulences. Souvent des sacrifices en tout genre doivent être fait. Grâce à nos expériences, nos connaissances, nous souhaitons aider ceux qui rencontre des difficultés à mieux s'en sortir. Surtout ne perdez jamais courage et gardez le moral à tout instant. Rattaché vous en ces moment à l'essentiel sans oublier l'amour envers vos prochains et d'être heureux malgré tout.

Be the first to comment on "Gardez une bonne relation bailleur-locataire"

Leave a comment

Your email address will not be published.